La Goguette du Maquis


Chaque premier dimanche du mois, 

on vous donne rendez-vous au MAQUIS de Vareilles (89), haut lieu de la chanson de qualité, pour une goguette, animée par le très talentueux Aurélien Merle en Chambellan, Géhel à l'accompagnement musical... Et Madame Sacha en euh... "Madame Chanson Française" ;) Un thème et un répertoire proposés, à vous de jouer !

 

Ce dimanche 7 octobre, c'est "le célibat" et "Dalida"... Répétitions à 17.00 et passage sur scène à partir de 18 heures. On peut dîner, la cuisine de Christine est délicieuse.

Trio Saravah

Bossas, sambas, marches de carnaval... Les grandes chansons franaçises inspirées du répertoire brésilien de 1960 à 1980... Barouh, Nougaro, Moustaki, Vassiliu, Fugain, Nicoletta... Nostalgie, beauté des textes et des mélodies, charme des voix, virtuosité des instruments... et surtout la fête ! Avec Christian Paoli, aux percussions brésiliennes, José Castilla à la voix et à la guitare bossa, et/ou Laurent Hestin à la guitare.



Paradis blanc... Les mélodies des années 70-80


Une petite récréation, avec Laurent Delliaux au piano... L'idée : pour une fois, ne pas entraîner mon ami musicien dans mon univers, mais servir le sien du mieux que je peux... Laurent aime depuis toujours les grands mélodistes des années 80... Anglo-saxons avant tout, mais également français: les Jonasz, Polnareff, Berger, Charlebois... 

Ca donne ce répertoire: Paradis Blanc. Pour moi, c'est un bol de nostalgie, avec des chansons comme qui dirait imprimées dans notre ADN... Et ça va faire du bien de lâcher la robe de Marylin pour un marcel blanc ;)

 


Café de la Libérassion et Les Folies Bruant


Le Café de la Libérassion... Mon 2ème bébé écrit pour la troupe des Courtenay Joue... Une belle aventure. Gazou-Gazou, Madame Chancremou, on pense toujours à toi ;)


Les Folies Bruant (2006-2012 ?), que j'avais écrites pour mes amis de la troupe Courtenay Joue... Près de trente représentations de cet OVNI magnifique... Des enfants, des jeunes, des vieux, des chiens unis par le plaisir de jouer, portés, transcendés par la langue magnifique d'Aristide Bruant, enfant de Courtenay.

L'idée: faire naître des personnages et une histoires des monologues et des chansons de Bruant... Cela a donné l'histoire de Rose, engagée chez l'affreux bistrotier Bébé et la mère Choléra, et qui, pure et naïve, se fait séduire par un affreux petit Julot... Autour d'eux, la Grenouille, la Filoche, Gazou-Gazou, P'tit Gris, l'Empereur, Nini Peau d'Chien bien sûr... En tout, trois heures de spectacle et le public demandait encore !